Le 23 avril : Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (JMLDA)

Le 23 avril a été déclaré Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (JMLDA) par l’UNESCO en octobre 1995.

Au Québec et au Canada français

  • Le milieu du livre s’est mobilisé pour fêter le livre, la lecture et souligner l’importance du droit d’auteur
  • Dix-huit partenaires de la chaîne du livre collaborent à l’organisation de cette journée
  • Les organismes (bibliothèques, librairies, maisons d’édition, auteurs, établissements scolaires et services de garde, organismes à but non lucratif (OBNL), associations de professionnels, centres de loisirs et centres culturels, centres d’alphabétisation, maisons de jeunes, CPE et garderies, etc.) peuvent organiser une activité lors de la JMLDA
  • Une grande activité nationale organisée dans plusieurs régions du Québec et dans les régions francophones des autres provinces
  • Des dizaines d’auteurs participent à l’événement
  • Plus de 125 000 personnes célèbrent la JMLDA chaque année

Historique

En octobre 1995, l’UNESCO proclamait le 23 avril,
« Journée mondiale du livre et du droit d’auteur »

« Jour anniversaire de la disparition de Cervantes, de Shakespeare et de l’Inca Garcilaso de la Vega, la même année (1616), et aussi de la naissance ou de la mort d’autres éminents écrivains comme Maurice Druon, H. Laxness, Vladimir Nabokov, Josep Pla ou Manuel Mejía Vallejo, le 23 avril, date symbolique pour la littérature universelle, a été choisi par la Conférence générale de l’UNESCO afin de rendre un hommage mondial au livre et à l’auteur et d’encourager chacun et en particulier les plus jeunes, à découvrir le plaisir de la lecture et à respecter l’irremplaçable contribution des créateurs au progrès social et culturel. L’idée de cette célébration trouve son origine en Catalogne où il est de tradition que le 23 avril (jour de la Saint Georges) une rose soit offerte avec l’achat de chaque livre.

Le succès de cette initiative dépend essentiellement du soutien que peuvent lui apporter les milieux intéressés (auteurs, éditeurs, libraires, éducateurs et bibliothécaires, institutions publiques et privées, organisations non gouvernementales et médias) qui sont mobilisés dans chaque pays par l’intermédiaire des Commissions nationales pour l’UNESCO, les Associations, Centres et Clubs. »

Source : site Internet de l’UNESCO

La légende

Depuis le Moyen Âge, le 23 avril, on célèbre en Espagne la fête de la Saint-Georges, la Sant Jordi, le patron des Catalans.

Une légende veut que le chevalier Jordi ait délivré une princesse des griffes d’un dragon. Il trancha la tête de l’animal et une pluie de roses s’en écoula.

Quelques siècles plus tard, en 1926, un éditeur de Barcelone décida de créer une fête en hommage à Cervantes, le célèbre auteur de Don Quichotte. Il choisit le 23 avril, jour de la mort de l’écrivain, pour commémorer l’événement.

De l’association de ces deux fêtes naquit la Journée du livre et de la rose, tradition maintenant célébrée dans quelque 80 pays.

Au Québec, la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur se fête, le 23 avril, depuis 1996.